Remember ! Reality is an illusion, the universe is a hologram, buy gold, BYYYE!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crossweird I

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Koda

avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 09/07/2018

MessageSujet: Re: Crossweird I    Sam 28 Juil - 20:08

Elle l'écoute parler en silence, essayant d'empêcher ce raz-de-marrée interne de la submerger. Même lorsqu'il a terminé de s'exprimer, elle garde le silence quelque instants. Son cœur est engloutit par les vagues d'émotions qui l'assaillent.

Et puis, lentement, un vrai sourire vient prendre vie sur ses lèvres. Ses mains rattrapent le manteau sur ses épaules alors qu'elle le sert un peu plus sur elle. La jolie brune, illuminée par ce sourire, se rapproche doucement du jeune homme.

Elle s'avance jusqu'à pouvoir le toucher et sans lâcher le vêtement qu'elle tient précieusement, elle se sert contre le corps du garçon, se blottissant contre lui tandis que son front se pose contre son épaule a lui.

-Aaron.

Un mot, un prénom si précieux. Comment peut-il être autant rempli d'émotions, comment peut-il être si fort pour elle, ce prénom ?

-Je... J'ai fais des choses... Dangereuses...

Oui, on peut dire ça. C'est vrai, invoquer des démons ce n'est pas sans risques.

-Alaska n'est pas là par hasard. On n'est pas ici par hasard. Ils ne peuvent rien contre moi. Plus maintenant. Tu ne me blesseras pas, pas plus qu'Eux. Ils ne le peuvent pas.


Elle continue de sourire même lorsqu'il ne peut plus voir son visage. Ses yeux se remplissent d'étoiles alors qu'elle retient ses larmes de tout son cœur. Oh, oui. Son cœur est encore en morceaux.
Mais c'est pas grave, pas grave du tout parce qu'il n'est pas brisé. Non, il est juste démonté. Elle n'a cas le réassembler pour que tout ailles mieux. Et cette fois, il sera bien plus résistant ! Parce que cette nuit, devant une petite supérette nocturne, elle a enfin retrouvé la pièce qui manquait.

-Me laisse plus, s'il te plaît...


Sa voix n'est qu'un murmure, un souffle alors qu'elle ne le regarde pas. Il lui a tellement manqué, et... Des gouttelettes d'émotions roulent sur ses joues alors que son tsunami interne déborde par ses yeux, les traitres. Elle continue de sourire en pleurant silencieusement, se serrant contre lui comme si elle ne pouvait plus faire autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Connor ♥
Fondatrice
avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17
Localisation : S.F.

MessageSujet: Re: Crossweird I    Jeu 9 Aoû - 22:58

Aaron, oh, il était comme un enfant s'apprêtant à se faire gronder ou abandonner. Il se sentait... Il avait beaucoup de sentiments, beaucoup trop, ça avait toujours été un handicap pour lui. Plus particulièrement lorsqu'il n'avait jamais été capable de les nommer. Trop complexes, trop nombreux, il se laissait juste porter par le flot comme une poupée de chiffon désarticulée en espérant s'en sortir sans trop de bobos. Car le dit flot pouvait souvent se transformer en ras-de-marée.
En revanche, il n'avait pas besoin d'être un grand littéraire ou juste quelqu'un de stable émotionnellement - pour ce que ça importait - pour reconnaître ce sentiment particulier.
La nostalgie.
En sentant Red se blottir contre lui, il l'avait sentie, cette nostalgie, s'écraser sur lui à vive allure. Il n'était qu'un pauvre rocher qui essayait vainement de résister aux vagues.
Et là, la boule qui s'était formée dans sa gorge ne faisait que grossir, grossir, grossir, si bien que c'en devenait ridicule. Oui, vraiment, c'était ridicule.
A l'entendre parler de ces choses dangereuses, il a tout son corps qui se crispe. Oh Aaron, regarde toi. A toujours vouloir protéger, protéger, alors que t'es incapable de t'aider toi-même. Tu n'es qu'un bateau abandonné tout seul au milieu de la mer, t'es le capitaine encore dans le navire en train de couler, satisfait d'avoir fait tous les autres passagers mais qui se retrouve seul, comme un con.
V'là où tu peux te la carrer ta compassion. Dans ton cercueil. Tu la lâcheras jamais, ta bienveillance mal placée. Tu préférais encore te noyer dedans plutôt que de devenir une personne qui te ferait honte.
T'arrives encore à te regarder dans la glace, c'est un truc auquel tu t'accroches.

« Me laisse plus, s'il te plaît... »

Même si là t'as l'impression que la seule ancre qui en vaut vraiment le coup, elle est blottie contre toi. Les bras ballants le long de ton corps, tu te sens froid et chaud en même temps. T'as l'impression que ton coeur revit pour la première fois depuis longtemps.
Tout en sentant tes certitudes menacer d'éclater, menaçant de te poignarder à coups de regrets que tu t'étais persuadé; n'avaient pas de place dans ta vie.
La boule explose.
T'as pas la contenance de Red. T'as jamais eu de contenance tout court.
Les larmes se mettent à déborder de tes yeux, c'est fou. Elles coulent et tombent, dévalent tes joues à une vitesse qui en aurait fait pâlir de jalousie Usain Bolt et très vite tu te retrouves dépassé. Y'a beaucoup trop de petites gouttelettes pour toi là.
T'écrases un poignet sur tes yeux mais ça sert à rien, pendant qu'un de tes ridicules bras ballant vient se placer - très timidement, l'effleurant à peine - autour de Red et de ton long manteau.
Eh bah voilà, qu'est-ce que je disais.

— Je...
(hic) J'veux... Je veux plus te laisser, non (hic) non plus... !

Tu te noies.

— J'voulais pas... j'voulais pas te faire du mal... J'voulais pas... Je te
(hic) jure... Je tiens... je tiens tellement... Tellement à toi... !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koda

avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 09/07/2018

MessageSujet: Re: Crossweird I    Jeu 16 Aoû - 20:47

Elle sent à peine son bras autour d'elle et pourtant, ça suffit à la rassurer d'une manière qui l'étonne. Elle se sent si bien, là. Contre lui. Avec sa chaleur, son odeur, sa voix... Et ses paroles. Lui non plus, ne veut plus la laisser ? Oh, vraiment ? C'est...

Elle sait que ses larmes coulent encore, plus fortes qu'auparavant. Mais elle ne peut plus lutter, elle se laisse aller, pleurant sur l'épaule d'Aaron. Oh, elle se sent tellement... Tellement quoi, d'ailleurs ? Forte et fragile à la fois ? Son cœur cogne si fort contre sa poitrine, le moment lui paraît irréel. Mais elle sent son corps, sa présence contre elle. C'est pas un putain de rêve.

Elle relève la tête en s'éloignant à peine, juste assez pour passer ses bras dans les manches du manteau. Parce que simplement posé sur ses épaules, il restreint un peu ses mouvements et elle ne veut pas risquer qu'il tombe au sol si elle bouge. Elle ne veut pas non plus l'enlever. Bien qu'il soit un peu trop grand pour elle, c'est pas grave. Il lui paraît si précieux, actuellement.

Une fois que c'est fait, elle avance de nouveau vers lui, passant ses bras autour de son cou. Elle a beaucoup trop peur de le prendre dans ses bras, que ses mains dans son dos soient problématiques. Red sourit malgré ses larmes, incapable de s'en empêcher. Lui aussi il pleure et ça la touche beaucoup plus qu'elle ne l'aurait pensé. Elle se mord légèrement les lèvres en levant les yeux vers les siens, sans perdre son sourire.

Elle pose une main sur la joue d'Aaron avant de la faire glisser doucement pour lui caresser les cheveux. Oh, elle ne veut pas qu'il pleure, elle veut qu'il soit heureux. Qu'il sourit, que son regard pétille de bonheur, elle veut... Oh, mais comment peut-elle verser autant de larme en étant si heureuse ? Elle se sent perdue, ne sait plus vraiment comment s'exprimer. Elle a l'impression que la vie reprend seulement ses couleurs et ça l'inquiète autant que ça lui plaît.

-T'inquiète pas Aaron, t'inquiète pas. Je... Je tiens à toi aussi, tu sais. Tu m'as pas fais de mal, j'te promets. Ça va...

Son sourire s'agrandit encore alors qu'elle le regarde, ses doigts se baladant toujours dans les cheveux du jeune homme. Ses joues rougissent légèrement, alors que ses yeux brillent d'émotions et de paillettes humides. Elle vient de comprendre, enfin.

Oh, trésor. Tu l'aimes tellement, c'est fou. T'es pas passée à autre chose, hein. Cette séparation n'a pas affecté tes sentiments comme tu le pensais. T'en étais persuadée, d'avoir au moins commencée à tourner la page. Mais, pas du tout. Et t'en prends conscience maintenant. Tu voulais être là pour lui, le revoir en tant qu'amie. Mais là, en le voyant contre toi, son odeur pleins les poumons, tu l'as vraiment compris. Tu l'aimes toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crossweird I    

Revenir en haut Aller en bas
 
Crossweird I
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Messier33.exe :: CROSSROADS :: CROSSWEIRD-
Sauter vers: