AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crossweird I

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
saltpute
Fondatrice
avatar

Messages : 758
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 18
Localisation : S.F.

MessageSujet: Crossweird I    Mar 17 Juil - 16:18






BIENVENUE(S) SUR CROSSWEIRD

Ici les fous s'alignent et les sorciers dansent. Ne craignez pas pour votre vie mais craignez pour votre santé mentale car ce que vous verrez ici, s'affrontera avec vos convictions les plus anciennes. Mais n'ayez pas peur, entrez, entrez, tout le monde est le bienvenu ici.

Après tout, pouvoirs ou non, personne n'est vraiment banal dans ce drôle de monde, n'est ce pas ?

ENJOY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saltpute
Fondatrice
avatar

Messages : 758
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 18
Localisation : S.F.

MessageSujet: Re: Crossweird I    Mer 18 Juil - 1:24

Hey, Aaron. Salut. Ça fait une paie non ? Comment tu te portes, la vie, tranquille ? Toujours en train de squatter chez Yuna et Damon où t'es autre part ? Ah non, tu loues un appart' au-dessus de chez Keenan, mea culpa. L'endroit parfait pour se sentir bien hein ? Tu prends toujours tes médocs ?
T'as de quoi te payer tes médocs ?
Ah, tellement de questions, oh, tellement de questions.
Tu vis une vie bien solitaire dans ton petit coin avec des gens qui te jettent des regards noirs parce que t'as blessé leur meilleure amie (qui peine toujours à te regarder sans déception dans ses yeux malgré le pardon qu'elle t'avait accordé), tu n'as plus vraiment aucune accroche et tu passes ton quotidien mécaniquement, attendant patiemment les visites programmées d'Hideko et Mifuyu, et parfois Yuna passait avec Sam, t'aidait à faire le ménage.
Toi tu conservais ton comportement infantile mais tes yeux avaient perdu de leur éclat. Des cernes s'étaient formées sous tes yeux sombres - les pilules que t'avalais en chaîne avaient beaucoup beaucoup d'effets secondaires, tellement que tu n'essayais même plus de les apprendre, tu te contentais de les vivre en live et de faire barrage.
Il était deux heures du mat', une nouvelle nuit d'effets secondaires qui faisaient tourner ton cerveau en bourrique. T'avais eu une fringale aussi, un autre effet pas si mal mais tu n'avais pas fait les courses cette semaine alors tu t'étais retrouvé dans une de ces supérettes du coin, ouverte h24 abusant du besoin d'argent des étudiants du coin pour faire leur petit marché même la nuit. Tu traînais dans le coin des sucrés, tu mangeais que ça avec des chips au vinaigre, tout en chantonnant des bribes de chansons. Jamais des chansons entière, t'arrivais jamais à retenir les paroles par coeur.

— Circling around the kitchen... Why has nothing changed...

Ta voix n'est même pas chantée, plus comme une mélodie éraillée jouée sur un tourne disque pété.
Est-ce que tu devrais prendre des Dragibus Bi-Goût ou des bonbons Coca ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koda

avatar

Messages : 1563
Date d'inscription : 09/07/2018

MessageSujet: Re: Crossweird I    Mer 18 Juil - 2:10


Bio ou pas bio ? Elevé en plein air ou pas ? Aaaaahrg, choix compliqué. Bon ouais, élevé en plein air ça n'peut qu'être mieux. Non ? Oh, mais pourquoi c'est jamais écrit sur les étiquettes « Les os de ce poulet sont apte à te permettre de communiquer avec l'au-delà » ou au contraire « Non déso, avec lui c'pas possible frangine ». Allloooors, étape 2, est-ce qu'elle a assez de monnaie ou faut payer par carte ? Ohlala ce prix totalement déraisonnable ! C'est tout le temps la même chose avec les épicerie ouverte la nuit, des prix trois fois plus élevés qu'ailleurs, juste parce qu'ils ouvrent toute la nuit. Mais même en laissant les prix normaux, y'aurait une rentrée d'argent et une bonne marge ! Pourquoi les monter autant bordel !

  Et puis, c'est toujours pareil, c'est forcément en plein milieu de la nuit qu'on a plus d'os d'poulet alors qu'on vient de recevoir une espèce de « prophétie » d'outre-tombe. Cimer les ancêtres, mais faut être plus précis. Nan parce que « croisement » (ou « croix », elle en était même pas certaine de celui-là), «destin» et « choix », c'est un peu des sujets qui font paniquer et disparaître dans le silence en balançant ça comme l'ont fait les esprits, c'est... Comment dire. Tarba ?! Ses cheveux foncés ondulent autour d'elle alors qu'elle secoue rageusement la tête. Elle attrape le poulet fermier élevé en plein air, sans antibiotique et nourrit sans OGM qu'elle a choisie et le cale sous son bras, pour fouiller dans son sac à main. Pourquoi elle avait de si grands sacs et un si petit portefeuille...

  Elle retrace son chemin en sens inverse de mémoire, sans regarder puisqu'elle fouille toujours dans son sac. Elle referme son point victorieux sur le Saint Graal de la quête principale de sa nuit lorsqu'elle entend une voix devant elle. Elle lève donc les yeux vers la source émettrice de cette onde sonore et se fige, son poulet mort sous le bras et son portefeuille tendu fièrement devant elle. Soit son cœur s'est arrêté de battre, soit on lui à lancer un sortilège de pétrification. Elle penche pour la première option, qui expliquerait ses récentes hallucinations.
Ses battements cardiaques reprennent finalement leur rythme et la barquette de volaille s'écrase au sol dans un bruit mi-sourd mi-humide. Somme toute assez dégueu.

-Aaron ?

Aaaah, elle a réussi à le prononcer. Le mot tabou. Les bras ballant, l'expression paumée, elle doit être un peu étrange à voir. Mais au moins, elle est jolie et bien habillée, c'est toujours ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saltpute
Fondatrice
avatar

Messages : 758
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 18
Localisation : S.F.

MessageSujet: Re: Crossweird I    Mer 18 Juil - 2:37

Toi, Aaron, dans ton petit coin, un peu déphasé, un peu autre part mais surtout en fixette sur les bonbons que t'allais prendre, tu ne remarques pas vraiment tes alentours. Tu ne remarques pas une fille entrer, tu l'entends encore moins approcher. Ce fut seulement lorsque tu te décidas à prendre les bonbons Coca et que tu te tournas ((toujours en "chantonnant" si on pouvait appeler cela ainsi)) que tu entendis le bruit de viande morte qu'on aurait fait tomber par terre.
Tiens, d'ailleurs, c'était exactement ce qu'il s'était passé. Quel futé. Ça eut le mérite de lui attirer un sourire amusé, sourire qui se cassa bien vite la gueule.  

-Aaron ?

Ah, une dégringolade pareille, on était tous surpris que tu ne te sois pas abîmé la mâchoire. Tu relevas la tête ((plus tard tu te rendras compte que c'était un peu trop abruptement à ton goût vu les protestations de ta nuque)) mais au fond tu avais reconnu sa voix, pas besoin de voir son visage pour savoir exactement qui c'était.

— Red...


Et ça tic dans ta tête embrumée. Immédiatement tu baissas de nouveau les yeux. Ton coeur battait à tout rompre dans ta poitrine et tes membres étaient tremblants. Ta main de libre, celle qui ne tenait pas le paquet, vint trouver l'arrière de ta nuque et mécaniquement, gratta un coin de peau. T'étais tellement pris au dépourvu. Malgré tout, tu parvins à afficher un sourire nonchalant, peut-être content ? Ouais, t'étais un peu content. Un regard et tu te disais
C'est cool, c'est super, elle a l'air en forme.

— Hey, salut, euuh...

Ok, awkward. Shit. Elle était passée où ton assurance ?

— Je vais te ramasser ça.

Sans attendre, tu te penchas et ramassas son poulet (qui était-il pour juger ?) et lui tendit, un peu timidement. Tu te sentais pas capable ou digne de vraiment l'approcher. Au fond t'attendais peut-être une tarte, un coup de poing. C'est la première chose qu'Hideko avait fait lorsqu'elle l'avait retrouvé. Il le méritait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koda

avatar

Messages : 1563
Date d'inscription : 09/07/2018

MessageSujet: Re: Crossweird I    Mer 18 Juil - 3:03

-Je vais te ramasser ça.

Et il le fait, lui tendant ensuite le morceau de viande sous cellophane. Le regarde Red quitte finalement Aaron des yeux pour se poser sur le poulet et sans réfléchir, elle recule de plusieurs pas. Elle fait ensuite volt-face, lui tournant ainsi le dos mais au moins, elle arrête de s'éloigner.
Comment c'est possible, après tout ce temps ? Après autant d'absence, autant de douleur, ils se retrouvent maintenant ? Dans une supérette, de nuit, pour acheter du poulet et quoi, des sucreries ? C'est une blague de très mauvais goût, c'est... C'est pas possible.

Elle lève sa main libre, couvrant le bas de son visage pour essayer de contenir son émotion. Son autre main est trop occupée à serrer son porte-feuille de toute ses forces. Après une seconde de réflexion, seconde qui lui paraît durer des heures entières, Red prend sa décision. Elle se retourne une dernière fois, les yeux brillants. Alors qu'elle le regarde, une étincelle de compréhension se fait dans son esprit et elle est encore plus certaine de sa décision.

Finalement, tout son remue-ménage n'aura duré que trois ou quatre secondes, tout au plus. Mais cet instant sera sûrement parmi les plus importants de sa vie. Mais maintenant, tout a changé. Elle est sûre d'elle. Elle esquive la viande et se jette au cou de Aaron, sans parvenir à retenir complètement ses larmes et sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saltpute
Fondatrice
avatar

Messages : 758
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 18
Localisation : S.F.

MessageSujet: Re: Crossweird I    Mer 18 Juil - 12:29

Bon. T'as encore la volaille dans la main, un peu hébété. Ses pas en arrière, ils te trouent le cœur mais tu les comprends. Tu les comprends et franchement, ça ne te vient même pas en tête de lui en tenir rigueur. Les lèvres pincées, tu baisses tristement ce pauvre poulet. T'as l'air bien stupide avec cette viande crue dans une main et le paquet de bonbons dans l'autre, si quelqu'un te voyait, quel genre de soirée ils imagineraient que tu passerais ?

Et oui, oui, toutes ces pensées volatiles et stupides sont là, elles tournent en boule dans ta tête pour te distraire de ce qu'il se passe. Tu n'as jamais bien vécu le stress, ça t'a toujours figé sur place, incapable de bouger un muscle. Tu sentais tes yeux te piquer et tu savais que tu pleurerais lorsqu'elle serait partie (car elle était en bon chemin pour partir, son dos présenté face à ta trop grande et trop triste silhouette).

T'aurais l'air sacrément débile à pleurer dans un rayon de supermarché avec ta volaille tiens.

Puis le choc arrive, des bras s'enroulent autour de ta nuque et un poids est appliqué sur ton torse. Ça prend une seconde de latence avant que tu piges vraiment la portée de ce geste. De ce moment si particulier. Tes bras restent tendus et ballants le long de ton corps, une peur sempiternelle engourdissant tes bras. Malgré tout, tu fonds face à ce toucher, tu laisses ta tête s'abaisser un peu, se collant aux cheveux de Red.

Oh, Red.

Finalement, tes bras se décident à bouger et à rendre, timidement, fragilement, l'étreinte de Red. Il a la gorge nouée et il n'ose pas parler, de peur de briser ce moment. Il s'attend encore à un "Adieu" à un coup de poing, et il accueillera tout ce qu'elle voudra lui mettre à la figure docilement.
En attendant, tu apprécies juste, clignant rapidement des yeux en espérant que tu seras assez fort pour ne pas pleurer. C'est un peu un effort vain, t'as toujours été trop sensible Aaron, toujours à fleur de peau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koda

avatar

Messages : 1563
Date d'inscription : 09/07/2018

MessageSujet: Re: Crossweird I    Mer 18 Juil - 13:20

Elle maitrise difficilement sa respiration pour ne pas fondre totalement en sanglots. Deux trois larmes ça va, tranquille. Mais si elle se met à pleurer comme une otarie, ça passe moyen. Et ça va ruiner son make-up, en plus. Oh, mais elle s'en fout du maquillage, c'est juste une distraction pour pas penser au fait qu'elle est en train de s'accrocher à son Aaron comme un naufragé à un morceau de bois : désespérément et irrationnellement, qui ne prendrait pas le risque de lâcher même si une véritable bouée passait non-loin.

 Ouais, c'est un peu pareil, t'as pris une décision à laquelle tu comptes t'accrocher. Elle s'empêche de réfléchir quelques secondes, le temps de profiter vraiment de sa présence. De son contact. De la réalité de tout ça. Bordel de merde, elle en revient toujours pas. Elle se sert un peu plus fort contre lui lorsqu'il lui rend son étreinte, inspirant profondément pour se calmer.

 Après cette longue respiration, elle s'éloigne légèrement de lui, acceptant enfin de lui rendre son cou. Elle croise les bras, essayant de se rassurer elle même. Elle pensait s'être assez calmée pour le lâcher mais enfait, pas tant que ça. Elle voudrait tellement se jeter à nouveau dans ses bras qu'elle est obligé de se faire un câlin toute seule pour combler le vide, c'est pitoyable. Après tant de temps, qui aurait cru qu'elle soit toujours aussi attaché à lui... Enroulée dans ses propres bras, elle se mordille les lèvres. Ah oui, tout le monde le sait.

Elle se mord les lèvres en souriant et incline la tête sur le côté, gênée. Elle a réussi à arrêter de pleurer mais ses yeux restent bien trop brillant. Elle ressert son étreinte sur elle même, moins confiante que lorsqu'elle s'était jetée dans ses bras. Aaah, les émotions qui font des bons, c'est péniiiible.

-Tu... Je, euh... Comment tu vas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saltpute
Fondatrice
avatar

Messages : 758
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 18
Localisation : S.F.

MessageSujet: Re: Crossweird I    Mer 18 Juil - 13:43

Le manque immédiat après qu'elle se soit écarté te frappe de plein fouet. L'absence se fait ressentir au centuple. C'est peut-être ton manque de visites et de contact humain autre que

"Ça fera 10 euros m'sieur"

Qui te fait prendre cette séparation avec autant de mal, mais il serait stupide de mettre de côté tous les facteurs qui s'empilent et s'accumulent dans ton cœur et ta tête (celle que t'utilises si peu). Merde, c'est Red quoi. Tu n'as jamais été doué avec les mots, même dans tes pensées, tu trébuchais sur des expressions basiques et les trois quarts des mots utilisés par Yuna te faisaient écarquiller les yeux.
Alors même dans tes pensées qui défilaient si vite ((trop vite t'allais te choper une de ces migraines)) il t'était incapable de mettre des mots sur le remue-ménage qui te chamboulait autant.
Tu savais juste qu'elle t'avait manqué
Tout d'elle.
Son parfum était différent, sa coupe de cheveux aussi (elle avait les cheveux plus courts, tu le savais, t'avais son image imprimée au fer rouge dans ton esprit, puis t'aimais rien revivre tes souvenirs quand la solitude se faisait trop pesante) mais c'était elle. C'était bel et bien elle.

Alors stupidement, même si encore timide, un léger sourire se placarde sur ton visage. Tu as un petit rire ((aussi éraillé que ta voix chantée)) et essuie deux larmes qui avaient commencé à rouler de tes orbites. Tu n'es pas aussi pudique avec tes émotions qu'elle. T'as pas assez de dignité pour ça.

— Je euh... Je vais bien ! Je vais bien ! J'avais... J'avais un petit creux.


Parce qu'au fond ouais, t'as pas une superbe vie, mais t'es en vie et y'a encore des gens pour parfois sacrifier de leurs temps pour toi. C'était le grand luxe à ton avis. Il agite le poulet en parlant, sans s'en rendre compte. Ça fait un peu ridicule. Il relève la tête, essaye de la regarder mais c'est compliqué. Malgré tout il y arrive, mais la regarder dans les yeux c'est un peu trop dur pour le moment. Encore quelques minutes.

— Et toi ? Ça va ?

Ah, la question à 30 millions de dollars. Ta voix est si timide en prononçant cette question, on dirait un enfant ayant peur de se faire sermonné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koda

avatar

Messages : 1563
Date d'inscription : 09/07/2018

MessageSujet: Re: Crossweird I    Mer 18 Juil - 14:20

Non, j'veux pas te lâcher, t'en vas pas t'en vas pas t'en vas pas. Arrête, ça va bien se passer, rien ne pourra mal se passer. Tu sais qui tu es maintenant, et tu sais quoi faire, comment faire et surtout, surtout, tu le laisseras t'évincer une nouvelle fois. Elle lui adresse un grand sourire confiant, qui plisse légèrement ses yeux et dévoile ses dents.

-Tout va bien ! T'en fais pas. Enfin, depuis le temps, il s'est passé pas mal de trucs mais rien de triste, ne t'en fais pas.


Elle regarde la sortie et fronce les sourcils, hésitante. Bon ok, elle a dit qu'elle savait quoi faire, mais là sur l'instant, elle est un peu paumé. Ils vont pas repartir chacun de l'autre côté, elle le permettra pas, pas comme ça en tout cas. Mais si elle pouvait avoir un signe, même infime... Et elle le voit, son miracle à elle. Sous la forme d'un énorme Rottweiller éthéré qui remue la queue de l'autre côté de la vitre. Elle attrape un billet de vingt euros dans son portefeuille et le range dans son sac. Sans plus réfléchir et un nouveau sourire radieux collé au visage, Red lève les yeux vers Aaron.

-Viens, faut que je sorte, euh.. Fumer une clope. J'te débarrasse ?

Du poulet, évidement. Elle se questionne d'ailleurs sur son utilité désormais mais finalement, c'est toujours utile à avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saltpute
Fondatrice
avatar

Messages : 758
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 18
Localisation : S.F.

MessageSujet: Re: Crossweird I    Mer 18 Juil - 14:54

Y'a un souffle que tu ignorais retenir qui sortit subitement ((dégonflant ses épaules tendues au passage)) lorsqu'elle assura qu'elle allait bien, qu'il n'y avait rien eu de triste dans sa vie. Tu n'avait pas fait les meilleurs choix dans sa vie mais tu étais convaincu que malgré la douleur terrible que votre séparation avait causé ((et parfois piquait encore)) tu avais bien fait. Tu n'aurais pas... Tu n'aurais pas supporté de lui faire du mal.
Du moins plus que tu lui en avais déjà causé.
C'était bien. C'était bien. Ça te rassura dans l'idée que tu avais bien fait, même si le creux dans ton palpitant ne faisait que s'agrandir de secondes en secondes.
Ce soulagement se laissa apercevoir sur ton visage, ton sourire timide s'adoucissant et tes yeux suivant bien vite le pas.

— Tant mieux... Je suis content.


C'était simpliste mais c'était vrai. Jamais dans la contenance, il allait de but en blanc. Le silence qui s'allonge face à ça a un drôle d'effet et tu n'oses toujours pas bouger, les pieds collés au sol. Tu ne partiras pas en premier, tu le sais. Tu ne lui tourneras pas le dos. Par respect tu te dis. Par incapacité, était la réponse la plus correcte.
Dans tous les cas, comme à chaque fois que vous terminiez vos phrases depuis le début, tu t'attendais à ce qu'elle s'en aille, quelle fut donc ta surprise lorsque sa voix fit de nouveau irruption, t'invitant à la suivre dehors. Il acquiesça, répondant un peu bêtement à l'ordre et clignant rapidement des yeux face à la question.
Son cerveau embrumé par les produits chimiques avait encore plus de mal à digérer que d'habitude. Lâchant un petit rire gêné, il lui tendit le poulet. Puis le regarda un peu confus, avant d'adresser un sourire curieux à Red.

— Toi aussi t'avais un petit creux ?


Si elle vient se prendre des poulets à cuisiner à deux heures du mat', c'est plus un petit creux, c'est de la famine. Enfin, t'as jamais été connu pour être particulièrement brillant, p'tit coeur. Tu fais de ton mieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crossweird I    

Revenir en haut Aller en bas
 
Crossweird I
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Messier33.exe :: CROSSROADS :: CROSSWEIRD-
Sauter vers: